lundi 17 mars 2008

Quelle politique européenne de l'immigration ?

LeMonde.fr relaie ce soir la sortie d'une étude européenne soulignant la sévérité de la France en matière de politique d'immigration. Il faut savoir que plus de 30000 étrangers non européens vivent dans 224 centres fermés sur tout le continent. Alors que la France s'apprête à prendre la Présidence de l'Union Européenne pour 6 mois, et que N. Sarkozy a annoncé que la question de l'immigration serait abordée lors de cette présidence, il serait bon d'ouvrir un débat constructif, qui évite le travers qui consiste à alimenter le torrent des contre-vérités.

Trop souvent l'objet de l'instrumentalisation politicienne, l'immigration est pourtant, avec le vieillissement de la population, un défi démographique pour la France et l'Europe. Le babyboom s'est déjà transformé en papyboom, et dans 25-30 ans le solde migratoire ne suffira plus à compenser l'excèdent des décès sur les naissances. En clair, l'Europe va faire face à un déclin démographique sans précédent, et les politiques migratoires envisagées à l'heure actuelle risquent d'accentuer ce déclin.

Vous l'aurez compris, la question de l'immigration ne peut se passer des éclairages de la démographie. La lecture de quelques ouvrages de démographes ne seront pas de trop pour permettre aux dirigeants politiques européens de comprendre les enjeux de demain. Citons l'ouvrage de François Héran, Le temps des immigrés, dont on peut lire l'introduction ici. Ou encore les ouvrages d'Hervé Le Bras, et plus particulièrement la première partie des 4 mystères de la population française.

1 commentaire:

Servidores a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.