lundi 1 octobre 2007

Libéralisation des services postaux et revue de RCE

Ca y est, c'est fait. Tout le monde économique ne parle que de la mise en place des heures supplémentaires supplémentaires. "Travailler plus pour gagner plus", on y est, voilà la première mesure concrète justifiant le slogan de campagne de notre Président qui entre en vigueur. Mais tout le monde se goure car l'info économique et sociale du jour, c'est quand même bien la signature, à Luxembourg, de l'accord concernant la libéralisation des services postaux, de tous les services postaux y compris les envois légers classiques dans l'Union Européenne à horizon 2011.

Revue RCECette info me permet de rebondir et de vous parler du dernier numéro de la revue de RCE, Regards croisés sur l'économie. Je ne peux que vous en conseiller la lecture. Vous pouvez le commander en ligne ou le trouver dans les bonnes librairies, pour en savoir plus, cliquez ici. Dans ce numéro qui a pour titre "Bientôt privés de services publics ?" on en trouve pour tous les goûts, mais ce qui nous intéresse aujourd'hui c'est quand même bien les affaires de courriers. Et bien dans la partie "Le service public s'oppose-t-il au marché" vous trouverez l'interview de Jean-Paul Bailly. Comment vous ne connaissez pas Jean Paul ? Mais si, c'est le PDG du groupe La Poste. Avouez que ça tombe bien non ? Ils sont forts chez RCE !

Promis j'en parlerai plus dès que j'aurai fini de le lire (Lire plus pour en parler plus, telle est ma devise). Et dans les cartons, il traine une petite note sur "service public, service universel"... bientôt en ligne.

[Edit le 3 octobre : voir les commentaires]

4 commentaires:

Emmeline a dit…

Oh, c'est très très gentil de nous faire de la pub (autopropagande éhontée : en même temps c'est mérité...) mais malheureusement notre revue n'est pas (encore, ça viendra) disponible en format numérique... (autre autopropagande éhontée : mais notre blog l'est, et gratuit en plus !)

Alexandre a dit…

Salut Pierre !
Je ne sais pas s'ils sont fort chez RCE mais en revanche qu'est-ce qu'il sont en harmonie avec l'actualité !

Franchement je n'aurais qu'une seule chose à dire : lisez-en du RCE c'est que du bonheur...

Pierre M a dit…

@emmeline : mea culpa, j'ai cru que derrière la commande via Paypal se trouvait la revue au format numérique, j'édite mon billet de ce pas pour rétablir la vérité.

@alexandre : si si, ils sont très forts. Trop de représentants des Grande Ecoles à mon goût, et pas assez de représentants des Universités (:-))), mais ils sont très forts : la revue est accessible, claire, précise et concise, un vrai bonheur !

Emmeline a dit…

(Désolée si mon précédent commentaire est passé, dans le doute je le remets à tout hasard). "Trop de représentants des Grande Ecoles à mon goût, et pas assez de représentants des Universités". A notre goût aussi, hélas... situation due au fait que le noyau originel de RCE est formé d'un réseau d'amis (et d'amis d'amis) qui se sont connus en prépa et/ou en Grande Ecole, et ce n'est pas à un sociologue qu'on apprendra combien ces petits milieux sont malheureusement fermés.
Avis à tous ceux qui passent sur ce blog, donc : nous recrutons, et tous ceux qui sont intéressés, quel que soit leur "background" (= pas seulement les étudiants de Grande Ecole, pas seulement les économistes), sont également les bienvenus !
(Merci Pierre d'héberger ce message).