jeudi 10 janvier 2008

100

Et voila la 100e note. Je profite de ce non évenement (pourquoi la 100e note représenterait quelque chose et la 101e rien ?) pour à la fois vous souhaiter une très bonne année 2008 et lancer un petit coup d'oeil dans le retroviseur : le blog Comprendre a 9 mois (jour pour jour, c'est la fin de la gestation), plus de 10000 visiteurs uniques y sont passés pour lire plus de 25000 pages et laisser près de 200 commentaires, et vous n'avez jamais été aussi nombreux à vous abonner au flux RSS (Rester Scotchés au Site) qui compte désormais environ 230 "abonnés". Merci donc de votre fidélité.

Et une fois n'est pas coutume, je voudrais ici adresser des remerciements spéciaux à ceux qui ont permis de faire connaître ce site. On le fait rarement et pourtant la réciprocité c'est bien le principe du Web ; donc sans eux, point de salut puisqu'ils sont à l'orgine de 40% de vos visites :
- le site Rezo.net qui régulièrement indexe mes billets en bonne position
- Denis Colombi et son heure de peine, de la précision sociologique comme on en fait plus.
- Marjorie Galy et sa Toile SES, LE site de référence des profs de SES.
- Emmeline, Jean-Edouard et toute l'équipe du blog RCE, spécialistes de la chasse au canard.
- Gizmo, le gentil Mogwaï qui fait plutôt office de Maître Yoda pour moi. Je redoute le jour de la transformation en gremlins...
- et last but not least, Manuel Canevet, pour ceux qui en veulent toujours plus !

Grand merci à vous et bonne continuation !

[ironie]
A ceux que je ne peux citer (que voulez vous, c'est la méritocratie : il faut bien fixer où commence le mérite et où il s'arrete) considérez votre non présence dans la liste comme l'aiguillon de la concurrence qui devrait provoquer une saine émulation, et donc vous faire progresser dans la liste des gens qui m'envoient des visiteurs. Ne rigolez pas, c'est quasiment du Ludwig von Mises dans le texte.
[/ironie]

A bientôt.

Photo : My Eye sur Flickr

5 commentaires:

albert a dit…

"[ironie]
A ceux que je ne peux citer (que voulez vous, c'est la méritocratie : il faut bien fixer où commence le mérite et où il s'arrete) considérez votre non présence dans la liste comme l'aiguillon de la concurrence qui devrait provoquer une saine émulation, et donc vous faire progresser dans la liste des gens qui m'envoient des visiteurs. Ne rigolez pas, c'est quasiment du Ludwig von Mises dans le texte.
[/ironie]"

Vous voulez dire "travaillez plus pour ..." ?

je blague...bravo pour votre blog !

albert

Anonyme a dit…

Bonne année et...bon anniversaire (la 100ème !).

Félicitations pour ton blog : il m'a fait lire 100 billets traitant des sciences économiques et sociales !!! Rien que pour ça, chapeau !

Bonne continuation.

Jérôme

Manuel a dit…

Le plus dur c'est de durer. 9 mois c'est pas rien. Mais le plus dur commence. Accroche-toi Pierrot ! Je me sens moins con quand je te lis.

Force et Honneur.

Gizmo a dit…

Les mogwaïs se joignent à moi pour vous remercier pour le tribute, vous féliciter pour le centième et vous souhaiter une bonne année.

Emmeline a dit…

Merci !
hélas en ce moment la chasse aux canards (tiens il y aurait un jeu de mots spirituel à faire avec "la mare aux canards", pour quand je serai en manque de titre) est un peu délaissée au profit de la chasse aux fôtes d'orthographe et aux signes excédentaires, RCE rend bientôt sa 3e copie.
Cela dit, puisque la mode est en ce moment de défendre chacun sa chapelle, je vais essayer de convoquer les sciences de gestion dans un prochain billet...