samedi 17 mai 2008

La croissance est revenue !

Ma mère voici le temps venu
D'aller prier pour mon salut
La croissance est revenue
Bougnat tu peux garder ton vin
Ce soir je boirai mon chagrin
La croissance est revenue
Toi la servante toi la Carla
Vaudrait peut-être mieux changer nos draps
La croissance est revenue
Mes amis ne me laissez pas
Ce soir je repars au combat
Maudite Croissance puisque te v'là

Bruxelles Bruxelles ne t'emballe pas
Fais comme si tu ne savais pas
Que la croissance est revenue
Bercy arrête de répéter
Résorber les déficits avant l'été
Car La Croissance est revenue
Majorité arrête de bringuebaler
Souviens-toi qu'elle t'a déchiré
La Croissance qui est revenue
Mes amis ne me laissez pas
Dites-moi dites-moi qu'il ne faut pas
Maudite Croissance puisque te v'là

etc...

Sur une musique de G. Jouannest, 1964

2 commentaires:

Emmeline & JE a dit…

Et vous mes mains restez fébriles
Bling bling est le roi de la ville
La croissance est revenue
Marins pêcheurs ne frappez pas
Grâce à la loi T E P A
La croissance est revenue
Et vous chômeurs ne tremblez plus
Souvenez-vous quand je vous criais dessus
La croissance est revenue
Gouvernement ne t'ouvre pas
Et des changements n'attendez pas
Sacrée croissance puisque te v'là

Bernie arrête tes prières
Ton Jacques retourne en enfer
La croissance m'est revenue
Copé apporte-nous du vin
Buvons à la chute de Villepin
La croissance m'est revenue
Toi la servante toi la Carla
Va tendre l'Elysée de draps
La croissance m'est revenue
Angie, ne compte plus sur moi
Je crache au Pacte encore une fois
Ma belle croissance puisque te v'là te v'là

(Bravissimo, Pierre. On se retrouve pour enregistrer le tube de l'été ?)

Pierre M a dit…

Pas mal, j'avais des idées pour la suite, mais là je dois dire que l'herbe m'est fraichement coupée sous mes pieds !!
Il faudrait la suggérer à la chanson du dimanche :))