mardi 1 mai 2007

Plus c'est gros...

Plus ça passe !

La télévision française, dans ce qu'elle a de plus moche, va encore battre des records ce soir. TF1 va diffuser mardi en deuxième partie de soirée un reportage intitulé "Une enquête sur la France qui triche". On croirait voir une illustration commandée par le candidat Sarkozy pour un de ces meetings : "vous savez, je vais vous dire, moi je ne veux pas être le Président des assistés, des feignants, je ne veux pas être le Président de la France qui triche, je veux parler à ceux [dont les ouvriers] se lèvent tôt, ceux qui paient leurs impots, ceux qui ne trichent pas...". Diviser pour mieux régner, mettre dos à dos deux France pour mieux asseoir son pouvoir.

Faux chômeurs, RMIstes fraudeurs et malades imaginaires
Le sous titre de l'émission "Faux chômeurs, RMIstes fraudeurs et malades imaginaires" laisse croire qu'une armée de mauvais français - voire pas toujours français, suivez mon regard - suce le système jusqu'à la moëlle, responsable de l'effondrement de tout ce qui fait la solidarité dans notre pays. Ils seraient des "centaines de milliers" nous dit on sur tf1.fr !!! Vous vous rendez compte ? Votre voisin, votre cousin, tout le monde a bien un beau frère du neveu d'un collègue qui triche pour avoir les assedic, mais oui bien sûr. Mais sont ils vraiment des centaines de milliers ? Comment Charles Villeneuve a-t-il bien pu les compter ? Mais puisqu'on vous le dit sur la Une, c'est que c'est sûrement vrai !

Mardi nous serons à 24 heures du débat qui oppose les deux prétendants à la Présidence, à 5 jours du scrutin. C'est gros, mais ça va passer. Combien de Français vont éteindre leur poste mardi à minuit, et partir se coucher avec dans la tête la force de ces images ; celles d'un pauvre type, complètement marginal, qui se croit malin d'exploiter les failles d'un système conçus pour permettre la prévoyance, la solidarité. "Et si l'on rajoute tous ceux qui se complaisent dans l'inactivité, même sans frauder, tu te rends compte ?"

Aucun système n’est infaillible
1 102 200 allocataires touchent le RMI en France, ce revenu de transfert s'élève à 440.86€ par mois pour une personne seule. Le seuil de pauvreté en France est fixé aux alentours de 650€. A-t-on vraiment un désintérêt à travailler en France ? Peut-on réellement penser se complaire avec un revenu comme le RMI ? Y a-t-il vraiment plusieurs centaines de milliers de personnes qui trichent au RMI ? Aucun système n’est infaillible. Je n’ai pas la naïveté de croire tous mes concitoyens honnêtes, je sais que de telles pratiques existent, qu’il faut les combattre. Mais le fond du problème ne serait-il pas plutôt le caractère profondément inégalitaire de notre société ?

Je vais comparer l’incomparable, je sais, c’est mal : le RMI « coûte » près de 5 milliards d’euros chaque année à l’Etat français. La fraude au RMI probablement quelques millions. 5 milliards d’euros, c’est environ la valorisation boursière du CAC40 en... 3 jours (si l’on regarde sa progression en moyenne depuis le 1er janvier 2007). Tous les trois jours, les actionnaires du CAC40 ont vu leur patrimoine total augmenter de 4 à 5 milliards d’euros.

Quand la fraude fiscale est plus impressionante que la fraude sociale
Si TF1 voulait vraiment faire de l’audience, elle utiliserait des chiffres qui, en matière de fraude, sont beaucoup plus impressionnants que la fraude sociale : la fraude fiscale ! On l’estime à 4.3 milliards d’euros pour l’impôt sur le revenu, 4.6 milliards pour l’impôt sur les sociétés, entre 7 et 12 milliards pour la TVA. Globalement elle est évaluée entre 1.7 et 2.4% du PIB : l'équivalent de notre déficit public. S’il n’est pas facile pour un salarié de frauder l’impôt sur le revenu (en raison de la double déclaration employeur/employé), en revanche pour l’indépendant, c’est jouable. L’impôt sur les sociétés et la TVA, ce ne sont pas non plus les salariés qui les fraudent. Si l’on faisait des généralités, on pourrait conclure que les patrons, les petits commerçants, les avocats, ca fait perdre plus de 36 milliards d’euros à l’Etat. Il est bien couillon, Charles Villeneuve avec ces 200 millions.

Oui mais voilà, diviser les français, c’est pas bien, stigmatiser une partie de la population, et surtout celle là, c’est mal.

3 commentaires:

delafosse a dit…

Excellent ! La gauche doit avoir une politique culturel très claire en matière d'audivisuel : la redefinition du cagier des charges de TF1 ou sa renationalisation. Il n'est plus possible que de tels contre vérités soient livrées au publics.

cedric a dit…

Je crois que c'est la nouvelle qui m'a donné le plus envie de vomir cette semaine, et pourtant y avait de quoi faire...

Cédric

Jérôme a dit…

Heureusement, grâce au libéralisme anglais et à ses Sociétés Anonymes déguisées en clubs de football (en l'espèce Liverpool et Chelsea), la propagande a été diffusée une heure plus tard : la demi-finale de ligue des champions retransmise sur TF1 s'est terminée aux tirs aux but !
Merci qui ?

Jérôme.